Allier un mode de vie minimaliste et zéro déchet

minimalisme zero dechet

Allier un mode de vie minimaliste et zéro déchet

Dans une société où la surconsommation et la mode éphémère sont de plus en plus envahissantes, certaines personnes retournent à un mode de vie plus simple et plus écologique. Cette tendance se divise en deux grandes idées : le zéro déchet et le minimalisme. Même si ces deux pratiques sont différentes, elles sont surtout complémentaires et vous aident à préserver l’environnement au quotidien. Découvrez comment réussir un mode de vie minimaliste et zéro déchet !

Minimalisme et zéro déchet, quelles sont ces habitudes de vie ?

Vous souhaitez vous tourner vers un mode de consommation plus sain et plus écologique, mais vous ne connaissez pas réellement le minimalisme et le zéro déchet ? On vous explique ces deux modes de vie, similaires dans la volonté de prendre soin de notre planète.

Le minimalisme, une tendance à la dépossession

Le minimalisme définit l’idée de posséder le minimum et de se débarrasser du superflu, en privilégiant des produits de qualité et durables. En limitant votre consommation et réduisant vos achats, votre maison sera épurée et vous serez plus serein. En effet, en prenant conscience de la valeur et de la place de chaque objet que vous possédez, vous connaitrez vos réels besoins et achèterez en conséquence. 

Le zéro déchet, pour réduire notre consommation

Le zéro déchet est une pratique qui prend souvent du temps à mettre en place puisqu’elle concerne tous les aspects de notre vie. Ce mode de vie vise à réduire drastiquement nos déchets en : 

  • choisissant des emballages recyclables
  • réparant les objets
  • faisant des achats de seconde main
  • privilégiant le réutilisable

 

L’installation d’un compost dans votre jardin est également primordial pour ne pas jeter à la poubelle les déchets alimentaires.

L’association du minimalisme et du zéro déchet

En réunissant le minimalisme et le zéro déchet, votre priorité est de posséder le minimum d’objets, seulement ceux utiles à votre vie, tout en les choisissant durables et écologiques. Exit le dressing surchargé de vêtements peu qualitatifs, la vaisselle jetable et la poubelle qui déborde !

Comment devenir minimaliste et zéro déchet au quotidien ?

Même si l’on souhaite changer son mode de consommation, il est parfois difficile de savoir le mettre en pratique. Découvrez tous nos conseils pour devenir l’expert du minimalisme zéro déchet !

La cuisine 

Parmi les pièces les moins écologiques de notre logement, nous retrouvons la cuisine. En effet, posséder une cuisine zéro déchet nécessite souvent de nombreux changements dans les pratiques, mais également dans les produits que nous consommons et les objets que nous utilisons. 

Pour les courses, on privilégie les épiceries dans lesquelles vous emportez votre sac pour le vrac en tissu upcyclé, vos tupperwares et autres contenants.

Côté transport, on emporte son plat dans une lunch box, son goûter dans une gourde compote réutilisable et sa boisson dans une gourde.

De plus, on instaure de petites habitudes au quotidien avec un filtre à café en lin, des charlottes alimentaires en tissu, des emballages à la cire d’abeille ou encore un savon solide pour faire la vaisselle.

Lors des repas en famille ou entre amis, on évite le jetable et on utilise une paille en bambou, des serviettes en tissu lavables et de la vaisselle durable.

gourde enfants (6)

La salle de bain

Avec la cuisine, la salle de bain est la seconde pièce qui contient le plus de produits et qui engendre le plus de déchets. On vous conseille donc de vous tourner vers des alternatives écologiques comme le coton tige réutilisable à la place du jetable.

Pour prendre soin de son visage, on utilise des lingettes démaquillantes lavables et on opte pour des produits utilisant des ingrédients d’origine naturelle.

Pour se laver, le gel douche rechargeable réduit les emballages inutiles. Ensuite, on évite les douches longues et les bains trop fréquents.

L’hygiène intime

Les pertes menstruelles provoquent souvent de nombreux déchets. Pour les éviter, la serviette hygiénique lavable est vivement conseillée, d’autant plus que sa composition est meilleure pour votre corps.

Si vous souhaitez un produit confortable et écologique, les culottes menstruelles vous protègent des fuites de sang tout en évitant les éléments toxiques et nocifs.

Enfin, le rasoir de sûreté remplace les rasoirs jetables et diminue la quantité de plastiques dans votre salle de bain. Il est aussi important d’éviter les produits transformés pour votre intimité et de choisir des savons doux et respectueux de votre pH naturel.

Une pochette de transport pour ranger ses protections hygiéniques en dehors de chez soi.

Le dressing

Lorsque l’on souhaite entreprendre une démarche minimaliste, il est crucial d’évaluer sa garde-robe et de la trier. Le but de cette pratique est d’éviter tout objet inutile, on retire donc tous les vêtements achetés et non portés depuis des années, et on les vend en seconde main ou on les donne à des associations.

De plus, on se questionne sur ce qu’on possède et sur nos besoins de posséder autant. Une fois la prise de conscience effectuée, on évite les achats compulsifs et on privilégie les pièces qualitatives et simples, qui permettent de créer un grand nombre de tenues.

Vous connaissez désormais tout du mode de vie minimaliste et zéro déchet. Il ne vous reste plus qu’à mettre en place les différentes astuces afin de prendre soin de notre belle planète !